Infrastructure technique

Plusieurs centaines de stations de radio et télévision en Europe (France, Suisse, Belgique, etc.) nous confient la gestion de leurs contenus. Chaque jour, nos infrastructures prennent en charge des dizaines de milliers de connexions simultanées grâce à une organisation basée sur du cluster de serveurs en load-balancing.

Serveurs en load-balancing

Pour une diffusion sans limite, y compris lors d'importants pics d'audience, nous disposons d'une vingtaine de serveurs en load-balancing dédiés à la réception et à l'émission des flux audio et vidéo.

Surveillance 24/24

A la moindre interruption de flux, un ingénieur est averti par pager et mobilisable 24/24 pour rétablir le bon fonctionnement du service. Un mail est automatiquement envoyé au client pour l'informer.

Robustesse

Avec le streaming audio et vidéo, les radios et TV disposent d'un espace de diffusion quasi illimité. Infomaniak offre une qualité de diffusion incomparable, sans panne ni coupure, même lors de la couverture d'événements en direct (matchs, concerts, débats). De plus, nos infrastructures ont été développées de manière à absorber de forts pics d'audience.

Connexion haute capacité

Les serveurs gérant le streaming radio sont installés dans notre Datacenter sécurisé et très performant. Ils sont reliés par 2 fibres noires de 20 Gbits chacune, permettant des pointes de trafic jusqu'à 40 Gbits.

Fiabilité et disponibilité

Pour garantir une diffusion sans panne ni coupure, nos infrastructures réseau et techniques intègrent de nombreux systèmes de sécurité.

Vous
Serveurs de réception
Serveurs de réception
(backend)

2 serveurs de broadcast
(live-broadcasters), dont 1 de secours, utilisent la technologie LINUX HA (http://linux-ha.org) afin de garantir à la fois le basculement en cas de panne (Fail over) pour les live-broadcasters et la répartition de la charge (load balancing) pour les live-reflectors.

Internautes
Serveurs de distribution
(frontend)

10 serveurs Wowzaen
cluster N+1

permettent la diffusion des flux côté client et repartissent les spectateurs en différents streamings. Une routine a été intégrée afin d'écarter tout risque d'attaques réseau.